stade Parc des Princes  posté le samedi 09 décembre 2006 13:52

Blog de niko17 :roi-des-stades, stade Parc des Princes

Le Parc des Princes est un stade situé à l'ouest de la ville de Paris, dans le XVIe arrondissement, et sur le périphérique parisien. Propriété de la Ville de Paris, le stade est en concession à la SESE, une société filiale de Canal+. Le premier Parc fut inauguré le 18 juillet 1897, mais l'actuelle enceinte date de 1972.

 Généralités

Stade principalement voué au football, surtout depuis la mise en place du Stade de France, l'actuel Parc des Princes fut inauguré en mai 1972. Roger Taillibert est l'architecte ayant travaillé sur ce projet. Sa capacité jadis de 49 500 puis de 48 527 places, plafonne de 1998 à septembre 2006 à 44 283 places (données UEFA). 44 053 places normales plus 230 places VIP. Cette capacité d'accueil est confirmé par les faits. Depuis 2001, et malgré plus de 40 matches joués à guichets fermés au Parc, le PSG n'y a jamais dépassé une affluence de 43 930 spectateurs. L'éclairage est de 1500 lux tandis que la tribune de presse peut accueillir 338 journalistes. En août-septembre 2006, certains fauteuils sont remplacés, mais des fauteuils rouges sont installés en tribune haute au milieu des fauteuils habituellement bleus, tandis qu'à l'inverse des fauteuils bleus sont installés en tribune basse au milieu des fauteuils habituellement rouges. On voit désormais l'inscription "PSG" écrite dans la tribune Paris. Des fauteuils jaunes font même leur retour en tribune haute. Ces surprenants travaux permettent toutefois de gagner quelques centaines de places (nombre non encore précisé) en redotant les premières rangées des tribunes Boulogne et Auteuil de fauteuils, démontées depuis 1997 pour raison de sécurité. L'affiche PSG-OM du 9 septembre 2006 est la première rencontre a se disputer dans cette nouvelle configuration, avec une affluence record depuis six saisons : 44 431 spectateurs.

Son club résident actuel est le Paris Saint-Germain (depuis 1974). Le RC Paris y a séjourné de 1984 à 1990, le Paris FC de 1972 à 1974 puis en 1978-79. Ceci concerne l'enceinte de 1972, car avant cette date, le RC Paris (1932-1966) et le Stade Français (1945-1966) furent résidents au Parc.

Les tribunes sont sur deux étages : rouge en bas, bleu en haut. En tournant dans le sens des aiguilles d'une montre, les gradins sont nommés ainsi :

  • Tribune Auteuil - derrière les buts, à gauche par rapport aux caméras TV
  • Tribune Paris (G, H, I, J, K) - latérales, en face des caméras TV
  • Tribune Boulogne - derrière les buts, à droite par rapport aux caméras TV
  • Tribune présidentielle (A, B, C, D, E, F) - latérales, du même côté que les caméras TV

Nota : les supporters visiteurs sont logés en tribune F.

Quelques dates

109 ans, deux fois stade olympique, stade hôte de deux Coupe du monde de football, deux finales de l'Euro, dont celle de la première édition, trois finales de la Coupe d'Europe des Clubs Champions, dont celle de la première édition, 54 arrivées finales du Tour de France, dont celle de la première édition, 57 matches du Tournoi des cinq nations, 128 matches de l'équipe de France de football, 33 finales de Coupe de France de football, 34 finales du Championnat de France de rugby, la finale de la première édition de la Coupe du monde de rugby à XIII, le premier reportage télé en direct en France, et même des championnats du monde de boxe ou des spectacles musicaux, c'est le Parc des Princes !

18 juillet 1897 : Inauguration du Stade Vélodrome du Parc des Princes. À l'occasion de cette inauguration, l'accès aux tribunes est toutefois interdit par décision préfectorale! Faites à la hâte, ces tribunes inquiètent les autorités qui n'accorderont leur feu vert qu'après travaux de renforcement. Henri Desgrange, alors chroniqueur à Vélo, en est le directeur.

28 février 1899 : Demi-finale du Championnat de France USFSA de football au Parc : Le Havre AC 1, Iris Club Lillois 0. C'est le premier match de football disputé officiellement au Parc.

19 avril 1932 : Inauguration du Parc rénové : 45.000 places à son ouverture, puis 40.000, sécurité et confort oblige (26.000 places assises). Les tribunes ont déjà leurs noms actuels : Présidentielle, Paris, Auteuil et Boulogne. Mieux situé que Colombes, le « nouveau » Parc fait l'unanimité. Le RC Paris s'y installe dès la saison 1932-33. Après la guerre, le Stade Français et le RCP se partagent l'enceinte de la porte de Saint-Cloud. En moyenne, le Parc accueille pendant les trois décennies suivantes deux à trois matches de football par semaine (levers de rideaux non inclus!).

21 janvier 1969 : L'hebdomadaire France Football publie la photo de la maquette du « nouveau » Parc des Princes. En raison du grand nombre de promesses non tenues en matière d'enceintes sportives à Paris depuis toujours (sic), FF précise en titre de son article : « Ceci n'est pas un poisson d'avril ». Roger Taillibert est l'architecte de l'enceinte. Malgré des dépassements de budget, la facture finale de 80 MF apparaît très raisonnable comparée aux stades du même gabarit construits à la même période, notamment en Allemagne.

14 avril 1970 : Dernier match au « vieux » Parc des Princes déjà en travaux depuis le 8 juillet 1967 ; c'est la finale du dernier Championnat de France Amateurs entre les Pierrots de Strasbourg et Montélimar.

25 mai 1972 : Inauguration du « nouveau » Parc des Princes à l'occasion du match olympique de football France-URSS. Robert Taillibert est l'architecte de l'enceinte. La finale de la Coupe de France 1972 qui se tient au Parc une semaine plus tard (4 juin 1972) n'est que le deuxième match disputé dans la nouvelle enceinte.

1 novembre 1972 : Premier match de rugby de l'histoire du stade. L'AS Béziers, double championne de France en titre, accueille les Gallois de Neath RFC. Victoire héraultaise 29-17.

13 janvier 1973 : Premier match du XV de France qui bat l'Ecosse 16-13.

10 novembre 1973 : Le Paris Saint-Germain évolue pour la première fois au nouveau Parc des Princes à l'occasion d'un match de championnat de D2 face au Red Star joué en lever de rideau d'un match de D1, Paris FC-Sochaux. Il faut toutefois attendre juillet 1974 pour voir le PSG devenir « club résident » du Parc.

Août 1992 : Le groupe Canal plus prend le contrôle de la SESE qui détient la concession du Parc des Princes depuis juin 1988. Le Paris Saint-Germain paiera désormais son loyer à Canal+... 8% des recettes HT de la SESE reviennent à la Ville de Paris au titre de la concession d'exploitation, avec un minimum garanti de 4,28MF. C'est à peu près le coût moyen des travaux d'entretien annuel à la charge du propriétaire, la Ville.

12 mai 1997 : Stade de France oblige, le Parc accueille sa dernière finale de la Coupe de France de football. L'OGC Nice est le 17e club couronné au Parc à l'issue de cette 33e finale de la Coupe Charles Simon disputée Porte de Saint-Cloud contre l'équipe bretonne de Guingamp ( 2-1 ).

11 juin 1997 : 128e et dernier match des Bleus au Parc des Princes. France - Italie 2-2. Ce décompte de 128 rencontres ne prend en compte que les matches dits « officiels », excluant par exemple les parties mettant aux prises les Bleus à des équipes de club.

22 novembre 1997 : pour son dernier match au Parc, le XV de France explose face à l'Afrique du Sud (10-52).

1998 : Pour la réception de la Coupe du Monde 1998, le Parc des Princes se contente d'un lifting minimum. Les fauteuils, après 26 années de service, sont changés. Les tribunes hautes seront désormais exclusivement bleues; bleue et jaune précédemment. Coût de ces travaux : 44 MF à la charge de la Ville de Paris.

28 juin 1999 : La Ville de Paris étend pour 15 années supplémentaires la concession d'exploitation du Parc des Princes à la SESE. Cet accord permet le début de travaux de rénovation autrement plus ambitieux qu'à l'occasion de la Coupe du Monde en 1998. Ces travaux sont co-financés par la Ville de Paris (78 MF) et par la SESE (53 MF). Stade de France oblige, les équipes nationales de football et de rugby désertent le Parc, entraînant une baisse de recettes pour la SESE. Aussi, le contrat liant la Ville et la SESE est bien moins exigeant que par le passé. Au grand désespoir des riverains, plusieurs concerts sont désormais autorisés chaque saison au Parc... Afin de compenser la perte de recettes, le minimum garanti versé à la Ville est divisé par deux, passant à 2MF par an.

18 février 2002 : Le siège du Paris Saint-Germain est transféré au Parc des Princes dans un nouveau bâtiment.

30 juin 2006 : Suite à la vente du PSG par Canal plus à un fonds d'investissement américain (Colony Capital), à un fonds d'investissement français (Butler) et à une banque américaine (Morgan Stanley), la concession du Parc des Princes passe sous contrôle des nouveaux propriétaires du club parisien. Le contrat de concession de la Ville de Paris, propriétaire du Parc, court jusqu'en 2014.

partager

Déposez un commentaire !

(facultatif)

(facultatif)

error

Attention, les propos injurieux, racistes, etc. sont interdits sur ce site.
Si une personne porte plainte, nous utiliserons votre adresse internet (54.196.69.189) pour vous identifier.     

Aucun commentaire pour l'article:
stade Parc des Princes


ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à niko17

Vous devez être connecté pour ajouter niko17 à vos amis

 
Créer un blog